nl en fr

FAQ

Pour le béton de centrale et livré par mixer

Le béton supporte-t-il bien le gel ?

Si la composition du béton a été faite en tenant compte de son exposition au gel, pas de problème, le béton passera de nombreux hivers sans sourciller.

Il est toutefois à noter qu’il est déconseillé de traiter les bétons aux sels de déverglaçage.  Si ça doit être le cas, la composition doit être adaptée.

Dans tous les cas, nous respectons les normes en vigueur (les normes belges du béton, et la  norme du CSTC pour les sols industriels à base de ciment).

Jusqu’à quelle température peut-on bétonner ?

De petites gelées nocturnes ne sont pas gênantes, on peut donc souvent bétonner à l’extérieur jusque fin décembre.  Les mois de janvier et février sont souvent plus épineux.  S’il a gelé fortement pendant de nombreux jours, il est prudent d’attendre encore plusieurs jours de dégel avant de bétonner, car les sols peuvent être gelés en profondeur.

Peut-on enlever du béton ou du stabilisé avec des remorques ?

Oui, nous pouvons sans problème charger votre remorque avec du béton ou du stabilisé.  La quantité minimale est de 250 litres, ou ¼ de m³.

Servez-vous les particuliers ?

Oui, nous veillons à les servir aussi bien que les professionnels.  La seule différence est que nous leur demandons le paiement au chauffeur ou au comptoir.

Livrez-vous des big-bags ?

Non, nous livrons en mixer, en camion benne 15T (double pont), et en bennes semi-remorque de  30T.

Vendez-vous des sacs de ciment ?

Oui, nous offrons ce service pour nos clients qui nous achètent le béton.

Jusqu’où livrez-vous ?

Cela dépend de la rapidité des routes empruntées et de la saison ;  on peut transporter moins longtemps du béton en été qu’en hiver.

Notre politique de prix est transparente et nos offres comptent toujours un poste béton et un poste livraison qui est fonction de l’éloignement du chantier par rapport à la centrale.

Placez-vous du béton ?

Oui, notre branche SOBEDAL est spécialisée dans la pose des dalles lissées à l’hélicoptère.

Avez-vous des pompes à chape ?

Non, mais nous pouvons livrer le sable de Rhin aux chapistes.

Vendez-vous du mélange à chape ?

Bien sûr ! Nous utilisons des compositions spéciales pour chape, qui comportent du sable de Rhin. Il faut bien évidemment nous le spécifier lors de l’enlèvement ou de la commande…

Qu’est-ce qu’un béton Benor ?

C’est un béton qui subit périodiquement des tests encadrés par un organisme officiel.  Les marchandises ne peuvent pas toutes rentrer dans cette catégorie.  N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Quel est le poids d’un mètre cube de béton ?

Un mètre de cube de béton riche pèse environ 2350kg, un béton maigre 2200kg.

Quel est le poids d’un mètre cube de stabilisé ?

Un  mètre cube de stabilisé pèse environ 1850kg.

Vendez-vous du béton isolant (argex, béton mousse) ?

Nous proposons du béton mousse (= du béton avec de l’air), du béton avec billes d’Argex (différentes densités et donc différents degrés d’isolation sont possibles).  Nous avons récemment abandonné le Styrobet, béton réalisé avec des billes de polystyrène qui engendrait des déchets difficilement recyclables.

Pompez-vous du béton ?

Oui, nous possédons 4 pompes à béton (24m, 28m, 36m). Ce sont des véhicules spécifiques qui ne servent pas à transporter le béton mais à le placer à des endroits inaccessibles directement par camion : étage, cave, jardin, …  Une pompe à béton peut « pousser » du béton jusqu’à plus de 100 m.  Si c’est votre cas, il est indispensable de nous prévenir pour que nous puissions prévoir une quantité de tuyaux suffisante.

En combien de temps le béton commence-t-il sa prise ?

Tous les produits réalisés à base de ciment commencent leur prise 4 heures après le contact avec de l’eau.  Attention, la rapidité de la rigidification dépend fortement des conditions ambiantes ;  n’hésitez pas à nous interroger.

Peut-on ralentir la prise d’un béton ?

Oui, c’est possible grâce à des adjuvants retardateurs ;  c’est parfois bien utile en été !

Peut-on accélérer la prise d’un béton ?

Oui, c’est possible grâce aux adjuvants accélérateurs ;  c’est parfois bien utile en hiver !

Après combien de temps puis-je utiliser mon béton ?

Vous pouvez dans des conditions climatiques normales (10-15°C) marcher le lendemain sur votre béton.  Pour une utilisation plus lourde, il est vivement recommandé d’attendre entre 7 et 28 jours, en fonction des conditions climatiques, de la composition de votre béton, et du passage prévu.

En cas de placement de chape et de collage de carrelages, il faut attendre 7 jours afin d’éviter un décollement futur de carrelage.

Vendez-vous du béton pour des piscines ?

Bien sûr.  Dans certains cas, nous proposons du béton avec des petits graviers, d’un diamètre maximal de 7mm.  Ce type de gravier est souvent utilisé également pour les chapes de compression et pour le béton à couler dans les blocs Stepocs.

Différentes couleurs sont-elles possibles avec le béton ?

Nos bétons classiques sont réalisés à base de ciment gris. Les couleurs possibles sont noir, rouge, ocre, vert….

Nous pouvons également fabriquer du béton à base de ciment blanc. La gamme est plus étendue mais ce béton est plus couteux !

Proposez-vous de la dolomie ?

Oui, nous pouvons vous proposer deux calibres : 0-5 et 0-15. Différentes quantités de ciment sont possibles : de 80kg à 150kg/m³.

Nous pouvons également vous proposer de la dolomie avec du ciment blanc.

Vendez-vous des treillis ?

Oui, nous offrons ce service, à un prix attractif, pour nos clients qui nous achètent le béton.

Proposez-vous du béton pour bétonner sous eau ?

Oui, nous pouvons vous proposer une formule spéciale qui évite un délavement du béton. C’est également valable pour de l’eau ruisselante (ex. fond de ruisseau, de caniveau, ….).

Pour le béton préfabriqué

Comment habiller un escalier en béton brut ?

Nous fabriquons des dalles de 5 cm d’épaisseur, sur mesure.  Celles-ci se posent comme du carrelage, sans joint et sans découpe.  Les contremarches peuvent également être habillées de la même manière.  Il est important de nous contacter avant de couler votre escalier, nous vous conseillerons sur les dimensions de celui-ci.

Quand et comment place-t-on un escalier préfabriqué ?

Il faut le poser à l’aide d’une grue par le dessus de bâtiment, donc avant la charpente, la toiture et les hourdis…  Si ce n’est plus possible dans votre cas, voyez la question « Comment intégrer un escalier dans une rénovation ? »

Quel est le poids d’un escalier 15 marches ?

Pour un escalier de 90 cm de large, il faut compter environ 3 tonnes.

Qu’est-ce que du béton architectonique ?

Selon Wikipedia, le béton architectonique est « un béton destiné à rester apparent, dont l’esthétisme a été travaillé, résultant de la volonté d’architectes, plasticiens ou industriels d’en humaniser l’aspect ».  Pour réaliser ce béton, nous mettons un œuvre un principe de fabrication particulier pour limiter les bulles d’air et les fissures.  Le résultat est uniformément lisse, toute réparation ou ragréage est inutile.

Pour conserver ses qualités particulières, on essaye d’éviter de le forer ou d’y visser, c’est pourquoi nous devons anticiper tous les principes de pose (ancrages, douilles, réservations,…) et de personnalisation (éclairage, crépine d’évier,…).  Nous suggérons ces principes sur les plans de principe et sur les plans d’exécution.  Ceux-ci seront approuvés par le client et/ou par son architecte.

En procédant de cette manière, le temps de pose est très limité.

Quelle finition/protection utilise-t-on à l’intérieur ?

Nous préconisons un traitement à la cire pour l’intérieur. Celle-ci nourrit la matière.  Pour l’entretien d’un escalier, par exemple, utilisez un produit naturel (huile de lin, savon de Marseille,…)

Y a-t-il un traitement spécifique pour les plans de travail de cuisines ?

Oui, on ne traite pas un plan de travail de cuisine comme n’importe quelle autre pièce ;  le béton doit pouvoir résister aux attaques acides telles que le vinaigre par exemple.

Puis-je forer dans un escalier pour fixer un garde-corps ?

Ne forez pas dans un béton architectonique ! Pour chaque finition nous avons une solution.  Pour placer un garde-corps, nous prévoyons des douilles filetées dans le coffrage.  Il suffit ensuite d’y insérer la structure du garde-corps.

Comment intégrer un escalier massif dans une rénovation ?

S’il n’est pas possible dans votre cas de placer un escalier massif (voir question « Quand et comment place-t-on un escalier préfabriqué ? « ), nous proposons les solutions suivantes, soit  des escaliers avec limons : limon(s) métallique(s), limon(s) en béton sur lesquels on pose les marches individuelles (clairevoie ou avec contremarches), soit des marches « flottantes » à intégrer dans la maçonnerie.

Quels sont les avantages d’un plan de travail en béton ?

Le béton offre la même résistance que la pierre.  La mise en œuvre est cependant plus simple, et les options moins couteuses.  Nous pouvons réaliser des égouttoirs avec une pente, des éviers en béton moulés dans le plan de travail, etc…  L’armature métallique réduit le risque de casse pour les porte-à-faux.  Nous disposons d’une large gamme de teintes uniformes.

Quelle est l’épaisseur minimale des pièces préfabriquées ?

Etant armés, l’épaisseur minimale des éléments préfabriqués est de 3 cm.  Plus une pièce est fine, moins elle sera longue pour éviter les fissures et le risque de casse lors du décoffrage.  Notre bureau vous conseillera sur les dimensions optimales.

Quels sont les systèmes antidérapants pour les escaliers ?

Dans une optique architectonique, nous réalisons des traits de scie antidérapants ou des bandes désactivées (granulat du béton apparent).  Dans une optique plus industrielle, les traditionnels nez-de-marche en caoutchouc sont toujours disponibles.

Un nez-de-marche antidérapant est-il obligatoire pour un escalier ?

Non, mais le béton peut être glissant, surtout quand il vient d’être ciré ; nous vous conseillons donc vivement de choisir un de nos systèmes antidérapants et de placer un garde-corps sur votre escalier.

Quelles sont les dimensions standards des balcons ?

Nous n’avons pas de dimension standard, tous nos balcons sont fabriqués sur mesure, le délai de fabrication est d’environ 5 jours ouvrables pour la première pièce et 2 jours ouvrables pour les suivantes.  Ils sont disponibles en simple et double-pente, avec rigole(s), sterfput(s) ou simple(s) tuyau(x) d’évacuation des eaux en inox,…  Préférez la finition lisse de coffrage pour votre balcon : l’entretien en sera plus aisé…

Quelles sont les applications du béton préfabriqué ?

Tout ce qui est fabriqué en pierre peut être fabriqué en béton…  Seuils, tours de fenêtre, soubassements avec ou sans motif, palissades, boîtes aux lettres personnalisées, vasques, baignoires,…  mais aussi tout ce que vous n’auriez pas imaginé : tables, porte-manteaux, porte-bûches, insert de cheminée,…  Les amoureux du béton seront ravis de savoir que la seule limite de la création béton est l’imagination…

Quelles sont les teintes et finitions disponibles ?

Nos teintes actuelles s’appellent Cafe latte (brun), Grège, Ardoise, Oscuro (gris), Cachou, Ebène (noir),  Natural (gris béton), Arctique (blanc froid), Bourbon (blanc chaud), mais notre laboratoire est toujours à la recherche de nouvelles teintes, interrogez-nous ! Quant aux finitions, au-delà de la finition de base, on peut personnaliser avec des finitions, granito, désactivées, etc.

 

Qu’est-ce qu’une douille de manutention et comment la cacher ?

Les douilles sont des pièces métalliques filetées placées dans le coffrage.  Elles sont indispensables à la manutention.  Nous vous proposons de petits bouchons inox pour les dissimuler, de manière à éviter des ragréages inesthétiques.

Pour les dalles de sol en béton lissé

Le béton peut-il se fissurer ?

Oui, le béton peut se fissurer, c’est même sa tendance naturelle.  En effet, il ne garde pas son volume initial, il rétrécit.  Il résiste assez mal à ce retrait et a tendance à se casser, et à se casser aux endroits où il est retenu : une colonne, un angle de mur, etc.

Connaissant cette fâcheuse tendance, nous n’allons pas l’empêcher de casser mais plutôt essayer de le faire casser nous-mêmes aux endroits que nous repérons comme sensibles.  C’est la raison pour laquelle, entre 1 et 3 jours après le bétonnage, nous réalisons une série de joints, au disque diamanté.  Ces joints, qui descendent à 1/3 de l’épaisseur total sont appelés « joints de rupture » car ils vont se prolonger en une fissure vers le bas.  Ayant nous-mêmes créé une série de fissures masquées sous ces joints bien nets, nous augmentons très fort nos chances de ne pas voir apparaître d’autres fissures spontanées, mais ce n’est hélas jamais une garantie.

Avec l’expérience acquise en plus de 20 ans d’activité, nous sommes maintenant au-delà de ce que les normes prévoient en matière d’armatures métalliques et de format de sciage des joints de rupture.

Faut-il vraiment des joints dans une dalle de sol en béton ? Comment les implanter ?

Oui, il en faut vraiment si on ne veut pas voir apparaître de nombreuses fissures.  Nous réalisons un joint au moins tous les 4m dans les deux sens, et en fonction des contraintes rencontrées.  Nous pouvons aussi réaliser beaucoup plus de joints, dans un but décoratif, par exemple selon un motif de 80 cm x 80 cm.

Les joints répondent à un impératif technique mais ils achèvent aussi le travail esthétiquement.  Ils sont donc souvent réalisés en concertation avec nos clients.

Doit-on remplir les joints ?

À part dans le domaine alimentaire, il est rarement obligatoire de le faire.  Ce remplissage peut apporter un petit plus fonctionnel et esthétique.  Dans ce cas, les joints sont remplis avec du mastic PU.

À quel moment est-il conseillé de bétonner ?

Lorsqu’un béton a une valeur esthétique, s’il s’agit par exemple du sol d’une maison, il vaut mieux le réaliser vers la fin des travaux, après le plafonnage, car celui-ci pourrait s’incruster dans le béton et être difficile à éliminer.

Quelle est la différence entre béton lissé et béton ciré ?

Le lissage, c’est le travail qui consiste à travailler le béton à « l’hélicoptère », ou « truelle mécanique » pendant qu’il est en train de prendre et de durcir pour obtenir la texture bien lisse souhaitée.

La mise en cire, c’est le traitement final de protection.  Cette cire n’est appliquée qu’une fois le béton parfaitement lissé.

Ce type de protection peut d’ailleurs également être appliqué sur du béton préfabriqué et sur béton poli.

Quelle est la différence entre béton lissé et béton poli ?

Le « lissage » de béton se fait alors que le béton est encore frais, encore tendre, en phase de durcissement.  On a quelques heures pour le faire, jusqu’à ce que le béton soit sec et durci.  Visuellement, ça donne une « uniformité nuageuse ».

Le « polissage » de béton se fait sur un béton complètement durci.  On utilise de l’outillage diamanté pour poncer la matière et « descendre dedans ».  De cette manière, on révèle son squelette, on révèle les granulats qui la composent.   On parle aussi de « granito ».

À quoi sert le quartz ?

Le quartz est un sable très granuleux et très dur qui, saupoudré en surface lors du talochage du béton, représente une couche d’usure indispensable.  Sans quartz, un sol en béton risque de s’user trop vite et de devenir mat.  Avec quartz, un sol en béton ne génère pas de poussière et a tendance à se lustrer au passage.

Le béton n’est-il pas trop glissant à l’extérieur ?

Un béton complètement lissé risque d’être glissant, mais rien ne nous oblige à le lisser complètement ! Une finition « semi-finie » offre un grain fin, comme du papier de verre, et une finition « brossée » offre plus d’adhérence encore.

Le béton supporte-t-il bien le gel ?

Si la composition du béton a été faite en tenant compte de son exposition au gel, pas de problème, le béton passera de nombreux hivers sans sourciller.

Il est toutefois à noter qu’il est déconseillé de traiter les bétons aux sels de déverglaçage.  Si ça doit être le cas, la composition doit être adaptée.

Dans tous les cas, nous respectons les normes en vigueur (les normes belges du béton, et la  norme du CSTC pour les sols industriels à base de ciment).

Jusqu’à quelle température peut-on bétonner ?

De petites gelées nocturnes ne sont pas gênantes, on peut donc souvent bétonner à l’extérieur jusque fin décembre.  Les mois de janvier et février sont souvent plus épineux.  S’il a gelé fortement pendant de nombreux jours, il est prudent d’attendre encore plusieurs jours de dégel avant de bétonner, car les sols peuvent être gelés en profondeur.

Comment faut-il entretenir un sol en béton ?

Un sol en béton est un peu poreux, il est à comparer à une pierre naturelle.

À l’intérieur, il faut donc le nourrir ;  les produits à base d’huile de lin (en évitant le Carolin), ou de savon de Marseille peuvent convenir.  Plus votre sol est nourri, plus il devient facile à entretenir et moins il se tache.  Si vous renversez du vinaigre, il s’agit d’une attaque acide dont l’effet est immédiat, le béton est mordu et ressort plus mat et plus clair, mais votre entretien régulier et nourrissant fera progressivement oublier l’incident.

A l’extérieur, on ne prend en général pas la peine d’entretenir son béton de la sorte.  Un coup de brosse suffit en général, avec un jet d’eau ;  il est préférable de laisser son nettoyeur à haute pression au garage…

Cependant, les bétons extérieurs étant réalisés avec une pente, ils ont un bon pouvoir auto-nettoyant.

Comment évolue un sol en béton avec le temps ?

À l’intérieur, bien entretenu, le béton se patine, il devient de plus en plus beau, il acquiert du caractère.

À l’extérieur, il s’éclaircit un peu, devient plus mat, comme un seuil en pierre bleue, mais sa durée de vie est extrêmement longue.

Quelle est l’épaisseur idéale ?

Nous ne bétonnons jamais avec moins de 8 cm d’épaisseur, sachant qu’à l’intérieur, nous considérons 10 cm comme un idéal, pour 12 cm à l’extérieur.  S’il s’agit d’un passage carrossable, on préférera placer 15 cm de béton.

Dans une maison, faut-il bétonner avant ou après le plafonnage ?

Nous préférons travailler avant la réalisation du plafonnage.  De leur côté, les plafonneurs préfèrent souvent travailler avant la réalisation du sol ;  le plafonnage incrusté dans le béton étant difficile à nettoyer.  Dans la plupart des cas, le plafonnage sera donc réalisé avant notre passage.  Dans ce cas, quelques finitions et réparations devront être réalisées ensuite par votre plafonneur.

Les châssis vont-ils être abîmés ?

Non, nous avons trouvé des moyens de protection efficace, vos châssis n’auront pas à souffrir de notre passage.

Le béton est-il compatible avec le chauffage par le sol ?

Vu la forte densité du béton, sa compatibilité avec le chauffage par le sol est excellente.  Le chauffage par le sol n’augmente pas le risque de fissuration.  Quelques précautions sont cependant à prendre, précautions que nous vous expliquerons lors de nos contacts.

Peut-on intégrer un éclairage par le sol ?

Bien sûr, c’est du meilleur effet.  Quelques précautions sont cependant à prendre pour que la réussite soit totale, nous vous les expliquerons lors de nos contacts.

Réalisons-nous aussi de simples dalles industrielles ?

Bien entendu, nous avons commencé par forger notre expérience dans les halls industriels ou dans les exploitations agricoles.  Le fait d’aborder, depuis plusieurs années,  les chantiers privés et à « haute valeur esthétique », beaucoup plus délicats, nous a encore obligés à monter la qualité, et  nous permet d’aborder sereinement des chantiers industriels, certes plus gros, mais surtout bien souvent plus simples !

Pourquoi y a-t-il des grosses différences de prix entre entreprises ?

Pour les travaux privés, le plus gros poste de coût, c’est la main d’œuvre, avant même les marchandises.  La différence de prix se fait souvent là.  Quand il s’agit de béton, nous n’avons quasiment qu’une seule chance de bien réussir un travail, et il ne faut pas lésiner sur la main d’œuvre.

Pour les sols granito

Quelle est l’épaisseur d’un sol granito ?

Cela dépend du type de matière utilisée.  Si on ponce et polit du béton de centrale, l’épaisseur est celle d’une dalle de sol en béton classique : 10, 12, 15 cm ou plus.  Si la composition est très spécifique, il s’agira plutôt d’une couche de +/- 2 cm “collée” sur une dalle de sol en béton à couler en premier lieu.

Quelles matières peuvent entrer dans la composition d’un sol granito ?

Enormément de matières peuvent entrer dans la composition d’un granito, du moment qu’elles sont dures : graviers de toutes origines, miroir, verre, nacre, métal, cristal.

Peut-on réparer un sol granito ?

Bien sûr, et c’est une des grandes forces de ce type de sol;  les réparations sont en général possibles et très discrètes.

Peut-on poncer et polir à nouveau un sol granito ?

Oui, ce qui rend ce type de sol si durable et si rassurant.  Même des années plus tard, il est possible de remettre complètement à neuf un sol granito.

Comment traite-t-on un sol granito ?

Comme les autres sols en béton, après des produits nourrissants neutres.  On peut également conseiller des durcisseurs liquides ou de la cristallisation.

Quel est le prix d’un sol granito ?

Le prix est déterminé au cas par cas.  De manière générale, un sol poncé-poli est plus cher qu’un sol lissé à l’hélicoptère, car le procédé prend plus de temps, et utilise de l’outillage diamanté.

Peut-on personnaliser un sol granito ou la gamme est-elle prédéfinie ?

Il existe bien sûr des recettes “toutes faites”, mais il est tout à fait possible de personnaliser son sol pour le rendre unique : on peut jouer sur les pigments, sur l’origine des granulats, sur leur grosseur, etc.  Il est tout à fait possible de créer une esthétique qui ne sera réalisée qu’une seule fois : chez vous !

Peut-on contretyper un sol granito ?

Oui, si vous disposez d’un échantillon à imiter, nous allons rechercher, dans notre labo, la recette qui s’en approche le plus.

Comment choisir l’esthétique d’un sol granito ?

Soit vous venez choisir chez nous, parmi nos recettes existantes, soit vous nous donner une orientation, et nous vous présenterons des échantillons réalisés expressément pour vous.

Tout savoir sur le béton

Quelles sont les étapes de la pose de béton intérieur ?

Pour la pose du béton, le sol doit tout d’abord être préparé.  Dans un hall industriel, il s’agira en général d’un empierrement compacté et profilé.  Dans une maison, il s’agira en général d’une couche d’isolant, la plupart du temps une chape PU projetée.  Qu’il s’agisse d’empierrement ou d’isolant, ceux-ci doivent être placés avec un bon respect du niveau prévu et une bonne planéité, pour que la dalle ait, d’une part, une épaisseur suffisante (et correspondant au devis), et d’autre part une épaisseur la plus constante possible (les variations d’épaisseur peuvent être source de fissures).  Lors de la pose du béton, la préparation du sol étant très importante, elle fait l’objet d’une réception contradictoire avec notre conducteur.

Nous entrons alors seulement en jeu : nous commençons par placer les ferraillages (en général des treillis soudés adaptés aux futures charges), puis, en général le lendemain nous posons le béton, puis, dans les heures qui suivent, nous le talochons, le saupoudrons de quartz et le lissons à l’hélicoptère.  Ce travail de lissage peut durer de nombreuses heures, parfois toute la nuit, surtout en hiver, lorsque la prise du béton ralentit à cause des températures basses.  A la fin de lissage, nous plaçons un produit de cure destiné à ralentir l’évaporation du béton et donc les risques de faïençage.  Ce produit de cure consiste soit en un « curing compound » industriel, soit en une cire polymère pour les bétons esthétiques.  Le lendemain ou le surlendemain, nous scions la dalle, nous créons les joints de rupture et, le cas échéant, nous lustrons mécaniquement la cire.

Qu’est-ce qu’un béton décoratif ?

Un béton décoratif n’est pas fondamentalement différent d’un béton ordinaire. Il est simplement très soigné. Dans le cas d’un béton préfabriqué, nous arrivons à un résultat très esthétique par le soin apporté aux coffrages : des panneaux poncés et peints, le masticage des joints, l’utilisation d’un béton auto-plaçant à très haute performance, etc. Dans le cas d’un béton coulé chez vous, la différence se fera grâce à une teinte, à la mise en cire, au soin tout particulier apporté au travail des bords. Le côté décoratif du béton peut encore être renforcé par le format de sciage des joints de rupture : nous pouvons scier des damiers, des losanges, des quinconces, etc. Dans une péniche aménagée en salle de réception, nous avons même scié de longs traits parallèles à 30 cm les uns des autres, pour rappeler l’effet d’un large parquet ! Pour un béton poli, couramment appelé « granito », ou « terrazzo », les possibilités de choix des granulats est tellement grand qu’on peut pousser très loin son côté décoratif. Enfin, le summum de la décoration serait d’intégrer une œuvre d’art en béton de Stéphan Herrgott, avec une œuvre existante ou à créer de toutes pièces en fonction de votre projet.

Quel est le prix du béton lissé ?

Le prix du béton lissé n’est pas un prix constant, il dépend de multiples facteurs : l’épaisseur, le type de ferraillage, la finition, les accessoires (cornières galvanisées, etc), les éventuelles complications, et bien entendu la surface.  En général, plus la surface est grande, plus le prix par m² est bas et vice-versa.  Pour les dalles industrielles, le béton lissé est vraiment devenu LE sol de référence, offrant de loin le meilleur rapport qualité-prix.  Dans les maisons, le prix du béton lissé est naturellement plus élevé que dans les grandes surfaces industrielles, mais il reste généralement attractif.  Dans votre maison, choisissez cependant votre béton parce que vous l’aimez, et pas parce que vous le trouvez bon marché !

Quel est le prix du béton ciré ?

Chez nous, quand on parle de béton ciré, on parle de béton lissé qui a été traité à la cire. Le prix du béton ciré suit donc le même raisonnement que celui du béton lissé. Dans les maisons, nous appliquons la cire systématiquement. Dans certains commerces, dans les bureaux, dans les grandes surfaces, celle-ci est optionnelle. En effet, dans les premiers temps, la cire rend le béton plus glissant, ce qui ne convient pas toujours aux lieux publics. Lorsque les surfaces sont grandes, l’application de la cire prend du temps. Après l’avoir placée, il faut la laisser polymériser et durcir avant de pouvoir la lustrer mécaniquement et conférer ainsi une belle brillance satinée au béton.