nl en fr

Quelles sont les étapes de la pose de béton intérieur ?

Pour la pose du béton, le sol doit tout d’abord être préparé.  Dans un hall industriel, il s’agira en général d’un empierrement compacté et profilé.  Dans une maison, il s’agira en général d’une couche d’isolant, la plupart du temps une chape PU projetée.  Qu’il s’agisse d’empierrement ou d’isolant, ceux-ci doivent être placés avec un bon respect du niveau prévu et une bonne planéité, pour que la dalle ait, d’une part, une épaisseur suffisante (et correspondant au devis), et d’autre part une épaisseur la plus constante possible (les variations d’épaisseur peuvent être source de fissures).  Lors de la pose du béton, la préparation du sol étant très importante, elle fait l’objet d’une réception contradictoire avec notre conducteur.

Nous entrons alors seulement en jeu : nous commençons par placer les ferraillages (en général des treillis soudés adaptés aux futures charges), puis, en général le lendemain nous posons le béton, puis, dans les heures qui suivent, nous le talochons, le saupoudrons de quartz et le lissons à l’hélicoptère.  Ce travail de lissage peut durer de nombreuses heures, parfois toute la nuit, surtout en hiver, lorsque la prise du béton ralentit à cause des températures basses.  A la fin de lissage, nous plaçons un produit de cure destiné à ralentir l’évaporation du béton et donc les risques de faïençage.  Ce produit de cure consiste soit en un « curing compound » industriel, soit en une cire polymère pour les bétons esthétiques.  Le lendemain ou le surlendemain, nous scions la dalle, nous créons les joints de rupture et, le cas échéant, nous lustrons mécaniquement la cire.

Posted in: Tout savoir sur le béton